Ce pape qui capote !

Benoît XVI fait l’unanimité contre lui ce mercredi. ONG et politiques lui tombent dessus à bras raccourcis, 24 heures après ses propos selon lesquels le problème du sida ne «peut pas être réglé» par la «distribution de préservatifs» et qu’«au contraire, leur utilisation aggrave le problème».

«Très clairement ce sont des paroles gravissimes quand on voit l’impact que ce type de message peut avoir en Afrique où vivent les deux tiers des personnes séropositives», estime ainsi Béatrice Luminet, responsable de Médecins du Monde. «Ces paroles seront relayées sur le terrain et auront évidemment un impact en terme de perturbation des messages de prévention notamment sur le continent africain où le catholicisme est influent. […] Prôner l’abstinence, c’est en dehors de la réalité.»

Juppé : «Ce pape commence à poser un vrai problème»

Même condamnation au Cameroun, où Benoît XVI a atterri ce mardi. «Le pape vit-il au XXIe siècle?», se demande une ONG locale, le Mouvement camerounais pour le plaidoyer à l’accès aux traitements. En revanche, l’un des membres de l’organisation, Alain Fogué, ne fait pas le même diagnostic sur les effets des déclarations papales: «Les gens ne suivront pas ce que le pape dit. Il vit au ciel et nous sur terre. […] Qu’il le veuille ou non, sur 100 catholiques, 99 utilisent aujourd’hui le préservatif. Le pape doit savoir que la chair est faible. Le pape ne savait-il pas en arrivant au Cameroun que les personnes séropositives y représentent un nombre important de la population?»

Côté politique en France, la secrétaire nationale du PCF et présidente du groupe d’études Sida à l’Assemblée nationale, Marie-George Buffet, s’insurge: «les paroles prononcées par le pape pour inaugurer son premier voyage sur le continent africain peuvent être qualifiées d’irresponsables et de criminelles.» Le président de l’association Elus locaux contre le sida, Jean-Luc Romero, est, lui, «totalement scandalisé et sidéré par les déclarations du Pape» et considère qu’il s’agit d’«un message de mort adressé aux Africains».

Quant à Alain Juppé, il rue dans les brancards et assure que «ce pape commence à poser un vrai problème», car il vit «dans une situation d’autisme total». Au-delà de la polémique sur le préservatif, le maire de Bordeaux a évoqué la réintégration d’évêques «dont l’un est l’apôtre - si j’ose dire - du négationnisme» et l’affaire de l’excommunication de la mère d'une fillette violée au Brésil.

Ce genre de dérapage plus ou moins contrôlé est dans la lignée de celui de Mgr Vingt-Trois, «macho de l'année» pour l'association "Les Chiennes de garde"...

Le 6 novembre 2008, interrogé à Radio Notre-Dame sur le rôle des femmes dans la célébration des offices, l'archevêque de Paris avait déclaré: «Le plus difficile, c'est d'avoir des femmes qui soient formées. Le tout n'est pas d'avoir une jupe, c'est d'avoir quelque chose dans la tête

Des déclarations qui ont valu à André Vingt-Trois de se voir décerner le premier prix du «macho de l'année» par les Chiennes de garde. Ce mouvement féministe, «réseau de vigilance défendant des femmes publiques contre des insultes sexistes», a été lancé le 8 mars 1999.

Il veut désormais en finir avec son chemin de croix. L'archevêque de Paris, Mgr Vingt-Trois a donc renouvelé ensuite ses excuses pour ses «propos maladroits» contre la gent féminine. 

Dans une lettre aux Chiennes de garde, l'archevêque de Paris écrit notamment qu'il «mesure combien son expression a été malheureuse et blessante». «J'en suis désolé et je le regrette.»

Les propos de l'archevêque de Paris avaient déjà été épinglés en décembre par une quinzaine de femmes catholiques qui s'étaient réunies au sein d'un «comité de la jupe». Elles avaient même porté plainte devant le tribunal ecclésiastique du diocèse. Une plainte qu'elles avaient retirée quelques jours plus tard après que le cardinal Vingt-Trois ait présenté ses excuses.

En voilà au moins un qui s'excuse ! (NDLR de Paraboles.net) 

Sources : www.liberation.fr

L'animateur Christophe Dechavanne estime que les propos du pape Benoît XVI sur le préservatif risquent de "provoquer des centaines, voire des milliers de morts", dans une interview à paraître demain dans Le Parisien/Aujourd'hui en France. Benoît XVI, qui a entamé mardi un voyage en Afrique, a déclaré que "l'on ne peut pas régler le problème du sida avec la distribution de préservatifs" mais qu'"au contraire (leur) utilisation aggrave le problème".

"C'est ignoble", estime Christophe Dechavanne, animateur "historique" du Sidaction dont la 15e édition débute vendredi. "Alors qu'une personne meurt toutes les 5 secondes du sida dans le monde, le pape tient ce discours sur le continent le plus touché, auprès de populations très sensibles à sa parole. Il risque de provoquer des centaines, voire des milliers de morts", affirme-t-il.

Dechavanne juge les propos du pape "d'autant plus scandaleux que l'on assiste à un relâchement très fort du port de la capote chez les jeunes et les homosexuels." L'animateur s'inquiète du recul du port du préservatif en France, "le mauvais élève de l'Europe". Il indique qu'il va "demander à rencontrer au plus vite le président de la République. Il faut qu'il nous aide à inonder le pays de préservatifs", dit-il.




 --------------------------------------------------------------------------------------------

Date: 22/03/2009
Titre: Benoît XVI face à la question du sida en Afrique !
Nom ou Pseudo: fleur
Email:
Pays: France
reaction: Ce pape commence à me gonfler sérieusement et je suis même en colère quand j'entends ses propos :

Je suggère qu'on lui propose d'aller faire un petit stage pratique de 3 mois sur le terrain dans un village en Afrique où le sida fait ses ravages...Mais peut-être a-t-il peur de se salir les mains où que son âme ne soit "souillée" ; c'est vrai pour lui, c'est facile de tenir un tel langage puisqu'il a fait le voeu de chasteté ; lui, au moins, il n'a pas besoin de capote ! encore que ?...
Bref, plus je l'entends et + je le trouve sectaire, inhumain, totalement décallé par rapport à notre vie ici-bas, terriblement maladroit... à en devenir stupide ; mais qui peut l'arrêter où l'aider à "revenir sur le droit chemin "? Apparemment personne puisqu'il est le représentant de Dieu sur terre, élu à vie et déclaré comme ne pouvant pas - à priori- se tromper ! quelle gageure ; on dirait un "trompe l'oeil" intelligemment structuré mais totalement trompeur et faux ! moi qui suis pour l'oeucuménisme, il va finir par me dégoûter totalement et définitivement de l'églie catholique !
On pourrait imaginer cette conversaton entre Jésus et Benoit :
Benoît : "Seigneur, me voici, moi Benoît 16,
le seul et unique pape, défenseur de la pureté et de la fidélité que j'ai vraiment bien défendu l'autre jour au Cameroun...bla,bla, bla, bla, bla, bla...."

Jésus : "Bonjour Benoît, juste une petite piqûre de rappel que je voulais t'administrer : ne juges pas et tu ne seras pas jugé, ne condamnes pas et tu ne seras pas condamné, pardonnes et tu seras pardonné, donnes et il te sera donné ; j'ai l'impression que tu as oublié ces précieuses paroles ; tu peux les relire dans le chapitre 6 de Luc ; et n'oublies pas que ton premier rôle est de me servir et de servir tes frères sur terre"

 --------------------------------------------------------------------------------------------

Date: 22/03/2009
Titre: Benoît XVI face à la question du sida en Afrique !
Nom ou Pseudo: Michel-Marie
Email:
Pays: Francophonie
reaction: Bonjour

Je répondrai très rapidement au dernier message. J'ai juste envie de dire à la personne qui l'a écrite que ça serait bien de relire le passage de l'évangile qui vous avez mis dans la bouche de Jésus qui répond au Pape car il pourra bien vous servir vous qui le jugez et qui lui pardonnez pas!
Je pense que c'est une grande stupidité de penser qu'il suffit que le pape dise d'utiliser le préservatif pour que le problème du sida soit réglé en Afrique. SI le problème des africains c'est qu'ils sont tellement pieux qu'il n'utilisent pas le préservatifs car le pape le leur interdit pourquoi alors ne l'écoutent-ils pas qaund il leur parle de fidélités?
Vraiment il faut être très aveugle pour ne pas voir que le fond du problème c'est que nous n'écoutons pas la Parole de Dieu qui elle nous dit clairement de rester fidèle. Le problème du Sida comme de tous nos maux, c'est simplement que nous ne mettons pas en pratique la Parole de Dieu et non pas celle du Pape.


 --------------------------------------------------------------------------------------------

Date: 23/03/2009
Titre: Benoît XVI face à la question du sida en Afrique !
Nom ou Pseudo: Anne Boutier
Email: boutieranne@yahoo.fr
Pays: France
reaction: Je ne trouve pas normal que l'on déforme systématiquement les propos du pape dans les médias. Même ici, dans cet article, on veut faire croire qu'il a prononcé l'excommunication de la mère de la petite Brésilienne et de ses médecins, alors qu'il a levé cette excommunication !!!
Il faudrait que l'information soit honnête.
Alain Juppé ne doit pas être cité sans démenti.

 --------------------------------------------------------------------------------------------

Date: 24/03/2009
Titre: Benoît XVI face à la question du sida en Afrique !
Nom ou Pseudo: Tex
Email:
Pays: France
reaction: Comment faire pour se désabonner dE ce site qui pue la Gauche ?

Tex Williams


 --------------------------------------------------------------------------------------------

Date: 24/03/2009
Titre: Benoît XVI face à la question du sida en Afrique !
Nom ou Pseudo: charles
Email: charles.dupuis@free.fr
Pays: France
reaction: "Combien est amère l'ironie de ceux qui promeuvent l'avortement au rang des soins de la santé des mamans ! Combien est déconcertante la thèse de ceux qui prétendent que la suppression de la vie serait une question de santé reproductive"

Les journalistes qui ont transformé cette phrase en disant "le Pape est contre l'avortement thérapeutique" ont grossièrement et volontairement déformé ce qu'a dit le pape, et ceux qui, sur ce forum, en font un nouveau sujet de guerre sont-il plus honnêtes ?
il est possible que sur ce forum tous ne soient pas habitués à la formule onusienne anglophone "reproductive health" qui signifie toujours non pas soins aux mères, mais campagnes pour l'avortement.
le Pape dénonce ce scandale de donner des fonds pour des campagnes pro-avortement en les déclarant "reproductive health" alors que tant de mères ont besoin d'une aide médicale que les organismes onusiens et les différents états riches leur refusent.

Mais journalistes et gesn comme se foutent pas mal de la vérité de ce que disent les gens, et spécialement le pape.
ce qui vous intéresse c'est de dire que le pape a dit un truc dont vous pourrez dire pendant des semaines que c'est un scandale.
Alors que ce sont vous les seuls auteurs et responsables de ce scandale.
Et si que j'étais vous, j'aurais honte d'embrayer à tirer sur le pape quand l'affaire est montée sur un mensonge.
Eh quoi ?
Je suis journaliste, et je dis: le boulot d'un journaliste n'est-il pas d'apprendre, de comprendre et d'expliquer ?
Alors ne pas comprendre, ne pas vouloir comprendre, transformer pour pouvoir attaquer , c'est du journalisme ?
Et c'est sur de tels mensonges que vous autres anti pape vous vous fondez pour l'attaquer ?
Il vous faut donc vous appuyer sur des mensonges pour développer votre critique ?
Vous êtes si nuls que ça ?
Vous pouvez me rayer de votre liste

Charles


 --------------------------------------------------------------------------------------------

Date: 24/03/2009
Titre: Benoît XVI face à la question du sida en Afrique !
Nom ou Pseudo: eric
Email: e.pailler@lejourduseigneur.com
Pays: France
reaction: Bonjour un petit détail mais qui au fond a son importance. Les propos du Pape ne sont pas « leur utilisation aggrave la situation mais « cela aggrave la situation » il s?agit de la distribution et non de l?utilisation. Ce n?est pas pour autant que les propos du Pape ne sont pas contestables, mais il s?agit d?un autre débat. Le Pape parle de politique mise en place contre ce fléau et non de comportement personnel. Cette erreur de traduction vient de la version de l?AFP mais malheureusement alimente 95% des réactions ; Vous trouverez la traduction complète et exacte de la question et de la réponse sur le site de la CEF notamment. C?est la même traduction que celle utilisée par le journal le Monde ou la Croix pour ne citer que ces deux confrères.

Amicalement

Eric Pailler



 --------------------------------------------------------------------------------------------

Date: 24/03/2009
Titre: Benoît XVI face à la question du sida en Afrique !
Nom ou Pseudo: Tim
Email: timpaton@camnet.com
Pays: Cambodge
reaction: Je suis a 100% derrière les propos du pape. Il a tout a fait raison.

Tim

Timothée Paton

WEC International

PO Box 94 / BP 94

Phnom Penh, Cambodia / Cambodge


 --------------------------------------------------------------------------------------------

Date: 24/03/2009
Titre: Benoît XVI face à la question du sida en Afrique !
Nom ou Pseudo: Mirabelle
Email: mirabelle345@gmail.com
Pays: France
reaction: Sidérée et choquée par votre article sur le pape, je vous prie de bien vouloir me supprimer dorenavant de vos destinataires.

Je ne pense pas que hurler avec les loups soit digne d'un chretien , et encore moins d'"un journal qui se dit chretien.
Je vous invite, entre autres, à consulter les avis des africains catholiques et notament des femmes catholiques africaines sur le sujet du preservatif, de la chasteté, des propos du pape.
Je vous invite egalement à consulter le site de Harvard et leur analyse de la politique du preservatif depuis 20ans. Peut etre ces infos scientifiques auront elle plus de poids pour vous, que les avis de modestes africaines, sans grande education, mais qui aimeraient bietellement , neanmoins, que leur maris leur soient fideles, et ce, non pas grace à vous, fort malheureusement, mais grace au Pape.


 --------------------------------------------------------------------------------------------

Date: 24/03/2009
Titre: Benoît XVI face à la question du sida en Afrique !
Nom ou Pseudo: Jean-Louis
Email: jlmorin72@gmail.com
Pays: France
reaction: À LA RECHERCHE DE LA VÉRITÉ

Ce qu?a dit le pape Benoît XVI le 17 mars 2009
sur le sida et le préservatif resitué dans son contexte

Question - Votre Sainteté, parmi les nombreux maux qui affligent l'Afrique, il y a également en particulier celui de la diffusion du sida. La position de l'Église catholique sur la façon de lutter contre celui-ci est souvent considérée comme n'étant pas réaliste et efficace. Affronterez-vous ce thème au cours du voyage ?

Benoît XVI - Je dirais le contraire : je pense que la réalité la plus efficace, la plus présente sur le front de la lutte contre le sida est précisément l'Église catholique, avec ses mouvements, avec ses différentes réalités. Je pense à la Communauté de Sant'Egidio qui accomplit tant, de manière visible et aussi invisible, pour la lutte contre le sida, aux Camilliens, à toutes les religieuses qui sont à la disposition des malades? Je dirais qu'on ne peut pas surmonter ce problème du sida uniquement avec des slogans publicitaires. Si on n'y met pas l'âme, si on n'aide pas les Africains, on ne peut pas résoudre ce fléau par la distribution de préservatifs : au contraire, le risque est d'augmenter le problème. La solution ne peut se trouver que dans un double engagement : le premier, une humanisation de la sexualité, c'est-à-dire un renouveau spirituel et humain qui apporte avec soi une nouvelle manière de se comporter l'un avec l'autre, et le deuxième, une véritable amitié également et surtout pour les personnes qui souffrent, la disponibilité, même au prix de sacrifices, de renoncements personnels, à être proches de ceux qui souffrent. Tels sont les facteurs qui aident et qui conduisent à des progrès visibles. Je dirais donc cette double force de renouveler l'homme intérieurement, de donner une force spirituelle et humaine pour un juste comportement à l'égard de son propre corps et de celui de l'autre, et cette capacité de souffrir avec ceux qui souffrent, de rester présents dans les situations d'épreuve. Il me semble que c'est la juste réponse, et c'est ce que fait l'Église, offrant ainsi une contribution très grande et importante. Nous remercions tous ceux qui le font.


L?Église a ouvert trois fronts
pour combattre « le terrible fléau du sida »

L'Église a ouvert trois fronts pour combattre « le terrible fléau du sida », rappelle le père Federico Lombardi, directeur de la salle de presse du Saint-Siège : l'éducation à la responsabilité, la recherche médicale et la diffusion des thérapies, l'assistance aux malades. Le P. Lombardi a en effet répondu, dans un communiqué, aux « échos suscités par certaines paroles » de Benoît XVI « sur le problème du sida » dans l'avion de Rome à Yaoundé, mardi après midi, 17 mars. Le P. Lombardi précise que « le Saint-Père a rappelé les positions de l'Église catholique et les lignes essentielles de son engagement pour combattre le terrible fléau du sida ».

Premier front : « l'éducation à la responsabilité des personnes dans l'usage de la sexualité et la réaffirmation du rôle essentiel du mariage et de la famille ».

Second front : « la recherche et l'application des thérapies efficaces contre le sida, et leur mise à la disposition du plus grand nombre possible de malades grâce aux nombreuses initiatives et des institutions sanitaires ». Le pape a cité Sant'Egidio, les Camilliens, et les religieuses : en tout 25 % des structures s'occupant des malades du sida sont catholiques. Il faudrait aussi mentionner toutes les structures s'occupent des enfants nés séropositifs et spécialement des orphelins du sida. Le pape a également demandé aux entreprises pharmaceutiques la gratuité des thérapies.

Troisième front : « l'assistance humaine et spirituelle des malades du sida et de tous les souffrants, qui sont depuis toujours dans le c?ur de l'Église ».

« Telles sont les directions dans lesquelles l'Église concentre son engagement, elle ne considère pas que viser seulement à une large diffusion des préservatifs soit en réalité la voie la meilleure, la plus prévoyante ou la plus efficace pour combattre le fléau du sida et protéger la vie humaine ».

Autrement dit, le pape et le P. Lombardi affirment que la diffusion du préservatif reste inefficace si on ne combat pas aussi sur ces trois fronts. Sans l'éducation à la « responsabilité » - « si on n'aide pas les Africains », dit le pape, cela pourrait même « aggraver le problème ». (Rome, mercredi 18 mars 2009, agence ZENIT.org).



Que pensent les scientifiques sur l?efficacité du préservatif ?

« Les participants à la quatrième conférence francophone sur le VIH, qui se tenait à Paris les 29 et 30 mars 2007, ont entendu des contributions réduisant singulièrement l?aura du "condom". La nécessité de réfléchir à de nouveaux modes de prévention a été soulignée. Un chercheur a rappelé qu'aucune barrière mécanique, y compris le préservatif, ne protège à 100 % du risque d'infection. Pour diverses raisons mal élucidées le risque de transmission résiduel du virus du VIH au cours des rapports protégés par préservatif, est évalué à environ 15 %. Ce chiffre signifie qu'on a un risque d'être infecté de 15 % par rapport au risque sans préservatif, qui lui-même est situé entre 1 pour 1000 et 1 % (1 % lorsque la personne infectée est en "phase de séroconversion", qui est la phase la plus "contaminante").
À cela s'ajoute le relatif échec de la prévention uniquement fondée sur le préservatif dans de nombreux pays en développement : le préservatif est bien accepté dans les relations sexuelles occasionnelles, ou en début de relation. Dès que celle-ci s'installe dans la durée ou s?établit dans un cadre conjugal, l'utilisation chute.
C'est pourquoi la communauté internationale ne pense plus la prévention du sida en termes monolithiques, comme il y a 10 ans, le préservatif étant alors perçu comme le "magic bullett" (solution miracle) qui allait résoudre l'expansion de l'épidémie, mais en termes d'éventail de pratiques préventives, où chacun pourra puiser les moyens adaptés à sa situation.
À côté du préservatif sont maintenant prônées au niveau international l'abstinence et la fidélité. C?est la "stratégie ABC" (en français : abstinence ou confiance totale et, si nécessaire, préservatif). La circoncision s?y ajoute désormais. Par ailleurs des essais sont en cours pour développer des prophylaxies de pré- ou post-exposition.
Les statistiques donnent finalement raison à ceux qui soulignent depuis longtemps les limites techniques, et pas seulement éthiques, du préservatif. Le procès en obscurantisme qu?on leur a intenté pour ce motif se retournera-t-il contre les prophètes du tout préservatif ? » (27 avril 2007, France Catholique).

Père Dominique Auzenet, recteur de N-D du Chêne, 19 mars 2009


 --------------------------------------------------------------------------------------------

Date: 26/03/2009
Titre: Benoît XVI face à la question du sida en Afrique !
Nom ou Pseudo: F.Garagnon
Email:
Pays: France
reaction: "Il fait beau!" a déclaré Benoît XVI

A son retour à Rome, par une belle après-midi ensoleillée, le Pape aurait confié à une journaliste : "Il fait beau aujourd'hui !" Ces propos ont aussitôt soulevé dans le monde entier une immense émotion et alimentent une polémique qui ne cesse de grandir.

Quelques réactions :

Le maire de Bordeaux : "Alors même que le pape prononçait ces paroles, il pleuvait à verse sur Bordeaux ! Cette contre-vérité, proche du négationnisme, montre que le pape vit dans un état d'autisme total. Cela ruine définitivement, s'il en était encore besoin, le dogme de l'infaillibilité pontificale !"


Le Grand Rabbin de France : "Comment peut-on encore prétendre qu'il fait beau après la Shoah ?"

Le titulaire de la chaire d'astronomie au Collège de France : "En affirmant sans nuances et sans preuves objectives indiscutables qu'il "fait beau aujourd'hui", le pape témoigne du mépris bien connu de l'Église pour la Science qui combat ses dogmes depuis toujours. Quoi de plus subjectif et de plus relatif que cette notion de "beau" ? Sur quelles expérimentations indiscutables s'appuie-t-elle ? Les météorologues et les spécialistes de la question n'ont pas réussi à se mettre d'accord à ce sujet lors du dernier Colloque International de Caracas. Et Benoît XVI, ex cathedra, voudrait trancher, avec quelle arrogance ! Verra-t-on bientôt s'allumer des bûchers pour tous ceux qui n'admettent pas sans réserve ce nouveau décret ? "

L'Association des Victimes du Réchauffement Planétaire : "Comment ne pas voir dans cette déclaration provocatrice une insulte pour toutes les victimes passées, présentes et à venir, des caprices du climat, inondations, tsunamis, sécheresse ? Cet acquiescement au "temps qu'il fait" montre clairement la complicité de l'Église avec ces phénomènes destructeurs de l'humanité, il ne peut qu'encourager ceux qui participent au réchauffement de la planète, puisqu'ils pourront désormais se prévaloir de la caution du Vatican."

Le Conseil Représentatif des Associations Noires : "Le pape semble oublier que pendant qu'il fait soleil à Rome, toute une partie de la planète est plongée dans l'obscurité. C'est là un signe intolérable de mépris pour la moitié noire de l¹humanité!"

L'Association féministe Les Louves : "Pourquoi "il" fait beau et pas "elle" ? Le pape, une fois de plus s'en prend à la légitime cause des femmes et montre son attachement aux principes les plus rétrogrades. En 2009, il en est encore là, c'est affligeant !"

La Ligue des Droits de l'Homme : "Ce type de déclaration ne peut que blesser profondément toutes les personnes qui portent sur la réalité un regard différent de celui du pape. Nous pensons en particuliers aux personnes hospitalisées, emprisonnées, dont l'horizon se limite à quatre murs ; et aussi à toutes les victimes de maladies rares qui ne peuvent percevoir par leurs sens l'état de la situation atmosphérique. Il y a là, sans conteste, une volonté de discrimination entre le "beau", tel qu'il devrait être perçu par tous, et ceux qui ressentent les choses autrement. Nous allons sans plus tarder attaquer le pape en justice."

A Rome, certains membres de la Curie ont bien tenté d'atténuer les propos du pape, prétextant son grand âge et le fait qu'il ait pu être mal compris, mais sans succès jusqu'à présent.

Réaction postée sur notre site par l'écrivain François Garagnon


 --------------------------------------------------------------------------------------------

Date: 26/03/2009
Titre: Benoît XVI face à la question du sida en Afrique !
Nom ou Pseudo: Delvalle
Email:
Pays: France
reaction: Il fait beau, oui, et alors. Je trouve la réaction des différents protagonistes absolument lamentable et disproportionnée.

S'il avait dit : « je me gratte le genou », est-ce que l'association des protecteurs de rotules auraient crié au scandale ?

Les dernières interventions du pape sont suffisamment graves pour qu'on n'en rajoute pas inutilement. On a atteint un ridicule incroyable. Tout le monde essaie de placer ses billes de manière démagogique.

Au fait, j'habite Bordeaux et il fait beau aujourd'hui !

 --------------------------------------------------------------------------------------------

Date: 26/03/2009
Titre: Benoît XVI face à la question du sida en Afrique !
Nom ou Pseudo: Admin_26
Email: info@paraboles.net
Pays: France
reaction: Il est important de préciser que les propos postés par François Garagnon ne sont pas le fruit de sa production personnelle, mais un simple article qu'il nous a transmis pour enrichir le débat.

Bien évidemment, cet article est caricatural, et les interventions mentionnées par rapport au fait que le pape aurait dit qu'il fait beau sont à prendre sur le ton de l'humour. C'est du second degré...

 --------------------------------------------------------------------------------------------

Date: 26/03/2009
Titre: Benoît XVI face à la question du sida en Afrique !
Nom ou Pseudo: nabelle
Email:
Pays: Francophonie
reaction: moi, ce sont les commentaires des différents personnes interrogées qui me font poser questions !
qu'attendent-ils du pape ces gens-là ? l'incarnation de Dieu ??? n'ont-ils pas conscience qu'au-delà du fait d'être un représentant de l'image divine sur terre (pour certains), c'est un être humain, quel que peu âgé du reste, qui se cache derrière se costume ?? et encore que là, par cette réflexion, je me demande s'il se cache ? ne dit-il pas justement qu'il est avant tout humain et accessible en utilisant cette phrase dénuée de sens véritable et profond, mais qui est dite avant lui par monsieur et madame tout le monde pour se rendre abordable ? est-ce que le pape n'aurait comme seul le droit, que celui de se donner une image ? alors même qu'il représente le Dieu d'une parole où il est demandé de ne pas " se faire d'image" ??!!
n'importe-qui dirait cette phrase ne serait tout simplement pas entendu, mais lui, il soulève la tolée.... ça me fait même rire de constater que, selon la source qui déverse, les mots les plus simples sont les pires insultes ! plus besoin du fameux " ta mère en tongues " pour être insultant. il suffit désormais de dire à son voisin : "il fait beau aujourd'hui" !! et attention, si par mégarde, au saut du lit, vous dites ça alors qu'en plus il y a des nuages, vous serez amandables d'ici peu.... méfiance :)

 --------------------------------------------------------------------------------------------

Date: 26/03/2009
Titre: Benoît XVI face à la question du sida en Afrique !
Nom ou Pseudo: JDR
Email:
Pays: France
reaction: Il y a manifestement beaucoup de personnes qui sont contentes, heureuses et qui s'honorent de défendre le pape. On est dans le camp des purs, des braves, des bons.
C'est curieux qu'on aime défendre le pape. Alors que c'est un homme, donc qui fait des choses chouettes et d'autres moches...comme tous les hommes.
Ou alors il est un Dieu voire un semi-Dieu ....alors c'est grave.
Je suis protestant car je veux (entre autres) , en toute occasion, pouvoir dire NON et argumenter, sans que l'appartenance à mon église, à un groupe d'individus et encore moins à la dévotion éperdue portée à un humain, n'enlève ma capacité à réfléchir, à avoir un avis, le mien.
Pour moi, c'est essayer être adulte,digne.
Jésus nous a donné une intelligence, mettons la à sa gloire.

Soli Deo Gloria !!

 --------------------------------------------------------------------------------------------

Date: 26/03/2009
Titre: Benoît XVI face à la question du sida en Afrique !
Nom ou Pseudo: admin_26
Email: info@paraboles.net
Pays: France
reaction: Suite à un grand nombre de réactions outrées, nous précisons que l'intervention sur le thème de "Il fait beau!" a déclaré Benoît XVI, était une caricature de la situation médiatique actuelle du pape, relative à certaines de ses prises de positions récentes et contestables.

Cet article nous a été envoyé par un ami, et il faut le prendre au second degré, c'est de l'humour...

Donc, pas de panique, il fait beau à Valence (Drôme) aussi, et c'est une bonne nouvelle !

Par conséquent, ni le maire de Bordeaux, ni le Grand Rabbin de France, ni le titulaire de la chaire d'astronomie au Collège de France, ni l'Association des Victimes du Réchauffement Planétaire, ni le Conseil Représentatif des Associations Noires, ni l'Association féministe Les Louves, ni la Ligue des Droits de l'Homme, ni certains membres de la Curie, n'ont dit quoique ce soit par rapport aux avis du pape sur la météo !

 --------------------------------------------------------------------------------------------

Date: 26/03/2009
Titre: Benoît XVI face à la question du sida en Afrique !
Nom ou Pseudo: christarichard
Email:
Pays: France
reaction: ...suite à votre mail "la météo papale:

mais qui sont ces gens qui ne comprennent pas l'humour?????

je l'ai envoyé à une amie catho qui en était morte de rire...

continuez à nous faire plaisir les amis!


 --------------------------------------------------------------------------------------------

Date: 26/03/2009
Titre: Benoît XVI face à la question du sida en Afrique !
Nom ou Pseudo: nabelle
Email:
Pays: Francophonie
reaction: ah bin ça !! moi j'ai marché, couru et même sauté à pieds joints pensant que c'étaient de vrais propos tenus et répondus !!! à bien y réfléchir, c'est vrai que c'est un peu gros.... comme on dit : "plus c'est gros plus ça marche "!!! ça doit être vrai :)
allez les "blondes", y'en a eu d'autres comme moi ? :)

 --------------------------------------------------------------------------------------------

Date: 27/03/2009
Titre: Benoît XVI face à la question du sida en Afrique !
Nom ou Pseudo: alexandra
Email: alexandraschmidtparis@gmail.com
Pays: France
reaction: Etes-vous en train de dire qu'il y a des gens qui ont pris tout cela au premier degré??!!
Quant à moi, j'ai trouvé la caricature excellente, bravo!

--
Alexandra Schmidt
interprète de conférence
6, rue Charles Bertheau
75013 Paris
tél: 06 12 43 49 41
email: alexandraschmidtparis@gmail.com


 --------------------------------------------------------------------------------------------

Date: 27/03/2009
Titre: Benoît XVI face à la question du sida en Afrique !
Nom ou Pseudo: doremi
Email:
Pays:
reaction: Quel dommage de la part de votre site d'alimenter la désinformation en coupant les paroles du Pape et de venir grossir le torrent nauséabond de calomnies sur Benoît XVI !
Le préservatif n'est pas le seul moyen de lutter contre le sida, en Afrique comme ailleurs ! D'ailleurs, la polémique n'a pas court en Afrique : relisez l'interview du président du Burkina Faso "se focaliser sur le préservatif, c'est passer à côté du pb du sida". Et écoutez la Fédération africaine d'action familiale : « Les jeunes n'ont pas besoin d'adultes qui leur distribuent des préservatifs et des pilules. Il y en a déjà suffisamment. Ce qu'ils cherchent c'est des adultes heureux dans leur sexualité et qui les aident à vivre des relations vraies ».
Un peu d'air pur sur paraboles.net SVP !

 --------------------------------------------------------------------------------------------

Date: 27/03/2009
Titre: Benoît XVI face à la question du sida en Afrique !
Nom ou Pseudo: admin_26
Email: info@paraboles.net
Pays: France
reaction: PRÉSERVATIF ? Lever le tabou au nom de la lutte contre le sida

L?évêque auxiliaire de Hambourg Hans-Jochen Jaschke prend ses distances avec le pape.

?Une chose est absolument certaine : toute personne qui a le sida, une sexualité active et qui change fréquemment de partenaire doit se protéger et protéger les autres.? Dans une tribune publiée la semaine dernière par l?hebdomadaire allemand Die Zeit, l?évêque auxiliaire de Hambourg Hans-Jochen Jaschke appelle le Vatican à lever ?le tabou du préservatif? pour mieux aider à lutter contre la propagation du sida. Cette position, juge cet ancien étudiant de Joseph Ratzinger, du temps où celui-ci était professeur de théologie, serait conforme aux engagements de l?Eglise sur le terrain. ?Les institutions ecclésiastiques sont de plus en plus reconnues par l?ONU et l?Organisation mondiale de la santé (OMS) comme des auxiliaires efficaces de la lutte contre le sida. [? ] De tout temps, l?Eglise catholique s?est engagée aux côtés des malades ; le soin aux sidéens entre dans cette tradition et permet aux plus pauvres des pauvres de garder leur dignité?, sur un continent où le virus lui-même continue d?être tabou.

?L?engagement de l?Eglise en Afrique ne consiste pas à ériger des tabous et des interdits. Elle ne cherche pas à faire peur aux gens en s?enfermant dans une position antipréservatif. Un regard serein sur les causes du sida exige que chacun et chacune soit encouragé à se comporter de manière responsable et morale. L?Eglise ne serait pas l?Eglise si elle n?invitait pas à conjuguer sexualité, amour et fidélité. La morale sexuelle chrétienne ne constitue pas un thème dépassé. Mais une activité de prévention et d?éducation digne de ce nom doit prendre en compte les gens tels qu?ils sont, avec leurs faiblesses et leurs limites. Pour le dire clairement : le préservatif ne doit pas être tabou, mais il ne doit pas être non plus érigé en mythe, comme s?il résolvait tous les problèmes du monde.?

Mgr Jaschke cite en exemple l?Ouganda, où l?Eglise et l?Etat ont ?uvré de concert pour promouvoir la méthode dite Abstinence, fidélité, préservatif. ?Cela fonctionne. Dans ce pays où le taux de prévalence du VIH est l?un des plus élevés du monde, la propagation de la maladie semble désormais endiguée. Il est tout à l?honneur de l?Eglise de promouvoir une éthique et une morale qui soient humaines et fassent que la vie vaille la peine d?être vécue.?


 --------------------------------------------------------------------------------------------

Date: 27/03/2009
Titre: Benoît XVI face à la question du sida en Afrique !
Nom ou Pseudo: JDR
Email:
Pays: France
reaction: "toute personne qui a le sida, une sexualité active et qui change fréquemment de partenaire doit se protéger et protéger les autres"

Cette phrase est absolument magnifique, impeccable, rien à redire : Elle résume ce que l'église catholique aurait dû dire depuis le début de cette épidémie.

Un peu ce que les protestants pensent et disent, même s'il n'y a pas de position "officielle protestante" :

La seule certitude de n'avoir pas le sida, est (outre les échanges de seringues) d'adopter la fidélité entre époux.

Mais si vous ne voulez pas de cette fidélité, protégez-vous et protégez les autres.

Tout chrétien, à mon sens, doit faire suivre ce message. Un message uni sera plus fort.

Et tant pis pour les hauts dignitaires du régime !


 --------------------------------------------------------------------------------------------

Date: 28/03/2009
Titre: Benoît XVI face à la question du sida en Afrique !
Nom ou Pseudo: mic26
Email:
Pays: France
reaction: On ne peut raisonnablement demander au Pape de prôner le préservatif!!
La ligne de l'église doit rester que seule la fidélité à son partenaire es LA solution chrétienne.
Après nous sommes des humains pêcheurs alors une solution "médicale", "logique", est d'utiliser un préservatif pour ne pas ajouter un crime a l'immoralité....(bon c'est sur je grossi un peu le trait pour la provoc!).
Comme le dit Jésus "rendez à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu".

-Pour l'Eglise ce n'est pas une solution contre le SIDA et c'est VRAI. Et la fausse sécurité du préservatif (qui diminue énormément les risques mais ne peut être une garantie 100%)est vue comme un danger.
-Pour les gens sensés on ne peut que conseiller de prendre au moins cette mesure de prévention minimale INDISPENSABLE. Mais là il s'agit de bon sens et d'amour pas de position "dogmatique".




 --------------------------------------------------------------------------------------------

Date: 28/03/2009
Titre: Benoît XVI face à la question du sida en Afrique !
Nom ou Pseudo: Un canadien errant
Email:
Pays: Canada
reaction: Je ne suis pas scientifique plus qu'il ne le faut, cependant je dois à ma logique personnelle un fait plus que vrai et cela personne ne pourra le démentir.

Les propos de Benoit 16 sur la propagation du sida en afrique et partout au monde est facile à comprendre.

Le pape doit malgré ses convictions personnelles défendre la vie à tout prix. Il en est au sujet de l'avortement, des relations sexuelles débridées, de l'euthanasie, du sida et j'en passe. Mais pour ce qui est de la transmission du sida je dois avouer que l'abstinance reste et restera le meilleur moyen de contrer cette maladie. Quoiqu'on en dise et c'est de la logique pure, pas de sexe, pas de sida. Cependant dans une société individualiste et matérialiste, tout est axé sur le plaisir (souvent très éphémère), alors il est certain que plusieurs décrieront ces paroles sages. Pas de sexe, pas de maladie transmises sexuellement...

Ou c'est moi qui n'a rien compris

 --------------------------------------------------------------------------------------------

Date: 11/07/2012
Titre: Benoît XVI face à la question du sida en Afrique !
Nom ou Pseudo: mimi
Email:
Pays: France
reaction: En Fait, toute ma vie, j'ai eu les memes revoltes que la plupart de ceux qui le condamnent aujourd'hui.
Mais quand on prend la peine de lire les enseignements du Pape Benois XVI, C'est une merveille !!

j'invite "les chiennes de garde" que j'aime beaucoup à lire "DIEU EST AMOUR" le condensé fait 80 pages. C'est très fort, très juste et bien de notre temps.


Il n'y a pas de quoi s'enflammer de colere
Tous propos sortis de leur contexte peuvent devenir sujets à scandales. Et les medias sont sont les rois dans ce domaine. Juste bons à mettre le feu au petites consciences reptiliennes. C'est vrai que si on prend le temps de reflexion necessaire (ca demande de faire travailler nos neurones)


cultivons l'Amour et la Lumière
et le monde s'en portera que mieux












Paraboles.net - 497, av Victor HUGO - 26000 VALENCE
Tél :
04 75 81 82 24 - Fax : 04 75 81 82 25 - Email : contact@paraboles.net