Business story

Patrons chrétiens,
Business et évangile,
Argent et foi ???


Les patrons chrétiens s'interrogent. Peuvent-ils être des managers "modernes" sans trahir les principes de leur foi ? Des clubs de réflexion et des coachs servent de guides à ces PDG en quête de cohérence. Mais quel place donner au spirituel dans le monde des affaires, et comment adapter l'évangile aux actuelles contraintes de productions des entreprises ? Et que veux dire aujourd'hui, en terme d'éthique, être chrétien dans le monde du travail ?

 

Les patrons chrétiens

Pour Thierry Chavel, coach de dirigeants, il n'y a pas de doute : " l'entreprise qui a le mieux réussi dans le monde, c'est l'église ! " Alors " pourquoi ne pas s'inspirer de cette réussite ? ". L'idée n'est pas nouvelle. " Jésus est constamment présenté comme symbole de pauvreté alors qu'il parle tout le temps de l'économie. De la parabole des talents aux ouvriers de la onzième heure - où il est question d'embauche et de salaire - en passant par la parabole du trésor caché dans un champ - où l'arbitrage financier est évoqué -, le texte des Evangiles baigne dans la vie économique ", confirme Pierre de Lauzun, ex-président de banque, auteur de l'Evangile, le chrétien et l'argent à paraître en janvier aux Editions du Cerf.

Comment appliquer ces textes à l'entreprise ?

Le monde des affaires s'interroge, les managers chrétiens en tête, qui refusent de reléguer leur foi à la seule sphère privée de leur existence.

Etre chrétien fournirait-il la garantie d'être meilleur patron ?

" Surtout pas ! " répond prudent, un entrepreneur. Selon Alain Setton, qui vient de publier Bible et management aux éditions Desclée de Brouwer, exprimer ses valeurs religieuses peut même prêter le flanc à des attaques. Aussi, la plupart des dirigeants d'entreprise préfèrent garder le silence sur leurs convictions religieuses, reléguant cette question à la sphère privée.

Réfléchir ensemble, mutualiser les expériences, c'est aussi le parti pris du mouvement chrétien des cadres et dirigeants (MCC). Présents partout en France via des équipes locales hiérarchisées - les sessions varient selon la profession et le statut des participants -, les membres se retrouvent régulièrement en assises nationales et pour des universités d'été. La dernière avait pour thème Ma parole a-elle du prix ?
Associations, séminaires, colloques, dîners-débats… Pour le monde des affaires, la religion dépasse le seul cadre des paroisses.

L'engouement n'a pas échappé aux formateurs, aux experts et aux consultants. Bon nombre d'entre eux ajoutent une dimension sinon religieuse, tout du moins spirituelle à leurs prestations.


" L'entreprise qui a le mieux réussi dans le monde, c'est l'église "
Texte tiré de Challenges Le news de l'économie,
N°214 du 18 décembre 2003 au 7 janvier 2004

 

 

Date : 22-04-2006
Titre de l'article : Business story
Nom ou Pseudo : Bob
Pays : Belgique

Réaction : Je confirme. J'ai moi-même été "à plein temps dans l'oeuvre du seigneur" (cette terminologie me semble devenue un peu ampoulée aujourd'hui!) pendant des années. Evangélisation et travail social. Beaucoup de bénévolat, beaucoup de passion, et beaucoup de bons souvenirs...

Aujourd'hui, je suis dirigeant d'une modeste TPE, heureux de pouvoir gagner ma vie avec un métier que j'aime, heureux d'avoir créé quelques emplois. Je me sens tout autant qu'avant "conduit par Dieu", et "à ma place" dans ma vie personnelle et professionnelle. Et pourtant, Dieu sait que ce n'est pas facile de créer son entreprise et de la faire vivre ! Il y a bien des défis que je n'aurais oser aborder sans les vivre d'abord dans la prière...

Donc, les jugements posés au début de ce thème d'échanges, avec un regard dur et méprisant porté sur l'étiquette "hommes d'affaires", me semblent bienéloignés de... l'esprit de l'évangile...

------------------------------------------------------------------------
Date : 22-04-2006
Titre de l'article : Business story
Nom ou Pseudo : PG / Modérateur
Pays : France
Email : contact@paraboles.net
Réaction : Bravo, le débat est chaud !

Je pense qu'il faut néanmoins éviter de juger trop vite ces fameux "hommes d'affaires chrétiens". C'est pour cette raison que nous avons voulu aborder ce thème, sous forme d'interview, et d'articles divers. Il ne s'agit pas de "blanchir l'argent sale", mais de porter un regard sans a priori sur cette réalité que nous ne pouvons ignorer : comme à l'époque de Jésus, il y a des"riches" qui se tournent vers Dieu, Jésus les accueille, il les accompagne,
les transforme. Que dire de plus ?

Veillons à l'éthique, bien sûr, mais évitons de jeter la pierre trop vite également...

PG / Modérateur

------------------------------------------------------------------------
Date : 22-04-2006
Titre de l'article : Business story
Nom ou Pseudo : Bertrand
Pays : France

Réaction : A part ça , sans blague, les yeux dans les yeux, à titre personnel : vous ne trouvez pas franchement indécente cette labelisation chrétienne de pratiques orientées essentiellement sur le profit matériel? Car c'est bien de labelisation qu'il s'agit, non? Si ces gens ont une conscience chrétienne, soit; mais pourquoi s'en targuer? Au fait, à qui
est-il plus difficile d'entrer au royaume des cieux qu'à un chameau de passer par le chas d'une aiguille? Bon, vous me direz qu'on peut toujours essayer... (Finalement, ces gens sont peut-être de grands idéalistes, pour qui Jésus est un brin plus défaitiste que nécessaire?) Encore, je ne trouve pas que le capitalisme soit une position intenable, mais le capitalisme chrétien est pour moi un non-sens, une aberration, un centaure, une chimère.

------------------------------------------------------------------------
Date : 22-04-2006
Titre de l'article : Business story
Nom ou Pseudo : Joëlle
Pays : France

Réaction : D'abord c'est rare d'entendre un discours comme le tien, et je
voudrais allez plus loin encore en repondant que les premiers chretiens ont
mis leurs biens en commun. De nos jours on les considère au mieux comme des
fous. Moi aussi ça me fait gerber les evangeliques et autre qui parlent de
jesus et sont près a coucher avec le diable pour la bourse. Mais je sais
qu'il y a plus de point communs entre Jesus et le Che, qu'entre le grand
capital et le paradis.

------------------------------------------------------------------------
Date : 22-04-2006
Titre de l'article : Business story
Nom ou Pseudo : Etal
Pays : France

Réaction : je viens de lire les quelques réactions sur le business"chrétiens". Chaud en effet. Je suis businessman et chrétien et je crois que je peux dire que malgré tout j'aime le Dieu que je sers au quotidien. J'ai été "missionnaire" pendant 25 ans et je le suis toujours, mais mon outil c'est de créer des emplois par le développement d'entreprises. Tout ceci
dans une perspective fondée sur les Ecritures, ou dit autrement, dans une vision qui est celle du Royaume de Dieu. Ne savez-vous pas que de par le monde, aujourd'hui, Dieu semble bien mobiliser des milliers de businessmen and women pour la cause des plus pauvres ? Après tout, Jésus avant d'être le Messie public de son temps, a bien été artisan, donc entrepreneur (bon, il est vrai qu'on ne pouvait pas le taxer d'être "chrétien" à l'époque...!). Tout ceci pour dire qu'il faut faire attention de ne pas jetter l'anathème
sur des hommes et des femmes qui craignent Dieu, qui ont longtemps été accusés de "forniquer" avec Mammon et qui pourtant, en prenant les risques de la foi, ont créé des entreprises pourvoyeuses d'emplois et d'économie. Alors, humblement, acceptez que je sois ce que je suis et que les entrepeneurs chrétiens ne soient pas, et de loin, tous des suppôts décriés de Satan...

------------------------------------------------------------------------
Date : 22-04-2006
Titre de l'article : Business story
Nom ou Pseudo : Francesco
Pays : France

Réaction : Je ne suis pas d'accord avec vos articles sur les businessman chrétiens. Oui, c'est vraiment écoeurant. Placer sous le signe de la spirirualité un rapport de domination du faible par le fort tel que le définit la base-même du capitalisme (à savoir que le capital est mieux rémunéré que le travail), se dédouaner de toute culpabilité par une référence à des croyances données pour absolues mais néanmoins manipulablesà l'envie avec un minimum de rhétorique: c'est ce qu'ont fait plusieurs des pires égorgeurs de la planète. Aujourd'hui, la respectable ambition d'enrichissement tout court remplace la naguère respectable logique d'enrichissement par prédation directe ; mais la logique de fond perdure. Dommage. On a le droit d'être capitaliste. Mais alors, la moindre des choses
serait d'assumer son cynisme (terme que j'emploie sans connotation négative, en tant qu'attitude philosophique que je peux comprendre, même si je n'y adhère pas).

Francesco


 --------------------------------------------------------------------------------------------

Date: 07/01/2009
Titre: Business story
Nom ou Pseudo: laprovidence2009
Email: komenan_abdel@yahoo.fr
Pays: Côte d'Ivoire
reaction: Bonjour à tous

Je tiens tout d'abord à me présenter , je me nomme komenan abdel n'gnoésseth je suis Etudiant en Maîtrise des sciences économiques et de developpement , je suis âgé de 26 ans je suis chrétien et je vis en Afrique précisement en Côte d'ivoire .L'Eglise est une source de developpement durable pour tous pays ou elle réside car le developpement il est d'abord personnel et spirutuel .Mais la quetion que je me pose pourquoi l'Eglise Africaine n'arrive t'elle pas à se developper se sous developpement tire mon attention sur la véritable compréhension de l'Evangile et des grâces et des Bénédictions qui accompagneront les déscendants d'Abraham . Je pense que cette situation doit interpeller tous chrétiens car nous sommes tous des frères que tu sois noirs blancs jaunes rouge nous venons du même gréateur et nous retournerons au même créateur.
Devrons nous tous prier nous chrétiens afin que le developpement de l'Afrique soit effectif ? notre créateur ne nous a-t-il pas déjà tous donné ? existe-t-il véritablement des chrétiens en Afrique? si oui pourquoi sombrons nous dans cette misère? existe-t-il des hommes d'affaires chrétiens Africains du plein évangile si oui qu'est ce qu'ils attendent pour mener des actions et s'ils n'existent pas à quand sa création car je crois que le developpement véritable de l'Afrique doit passer par nous chrétiens qui avons la révélation et toutes les bénédictios de notre Père.

GLOIRE SOIT RENDU A NOTRE SEIGNEUR JESUS-CHRIST POUR DES SCIECLES ET DES SCIECLES .
AMEN
komenan_abdel@yahoo.fr

komenan abdel n'gnoésseth votre humble serviteur








Paraboles.net - 497, av Victor HUGO - 26000 VALENCE
Tél :
04 75 81 82 24 - Fax : 04 75 81 82 25 - Email : contact@paraboles.net