L'apôtre Paul lui-même encourage l'homme et la femme à "ne pas se priver l'un de l'autre" dans le cadre de l'union conjugale. Le cantique des cantiques est un véritable hymne à l'amour charnel qui déborde de sensualité, et l'ancien testament ne se prive pas d'évoquer de façon très naturelle de nombreuses histoires d'amour. Alors pourquoi ne pas se pencher un peu plus sur le sujet, quitte à renverser quelques tabous en cours de route...

D’ailleurs, faire l’amour déclenche une formidable réaction en chaîne : stress, fatigue et maladie s’effacent sous un flux d’hormones. Boosté par le feu du désir, l’organisme met le turbo pour nous envoyer au 7ème ciel. Ne lésinons pas sur la bagatelle : des études suédoises, américaines et écossaises l’ont calculé : faire l’amour trois fois par semaine augmenterait de dix ans l’espérance de vie !

Partir en amoureux, encore un plan foireux ! Selon Expedia.fr, une majorité de couples s’engueulent en voyage, entre ciel gris et dîner raté. Scène de la vie ordinaire en vacances ? Hélas, oui. Chiffres à l’appui, Expedia.fr, l’un des grands du voyage en ligne, ose enfin révéler une triste réalité maintenant que tout le monde est rentré : les vacances ne ramènent pas forcément la paix dans les ménages, loin de là ! 



 

La sexualité fait partie de notre nature...

Les hommes et les femmes éprouvent des désirs sexuels chaque jour de l’année et toute leur vie. Donner et recevoir du plaisir sexuel répond à un plus grand désir chez les humains que la procréation seule. Toutes les formes de plaisir sont des dons de Dieu. Nous sommes heureux de boire, d’exercer notre corps, d’écouter de la musique, de voir de belles choses, de nous baigner ou de laisser simplement le soleil nous caresser la peau.



L'érostisme chrétien ?

Dans sa récente encyclique, Dieu est Amour, le Pape Benoît XVI fait l'éloge de l'amour physique qui existe entre l'homme et la femme (Éros), et qui est transfiguré par l'Agape, terme qui désigne l'amour charité, l'amour don de soi. Le Pape plaide pour que ces deux sortes d'amour ne soient jamais l'un sans l'autre. En citant Nietzsche, il dit que l'Eros amoureux est la « plus belle chose de la vie », joie prévue pour nous par le Créateur.



La sexualité, manifestation de la finitude humaine
La relation sexuelle est fondamentalement rencontre de l’autre dans sa différence, dans son altérité. C’est dire que “loin de faire un avec deux, la sexualité est rencontre de deux qui ne font jamais un”. Jusque dans cet acte le plus intime, l’autre conserve son mystère, son secret, cette part de lui-même qui échappe à toute emprise. Il y a là un paradoxe : ce qui unit le plus un homme et une femme est aussi ce qui fondamentalement les sépare.



L'anti kamasutra à l'usage des gens normaux
Le Kamasutra est un objet culte, mais inutile : tout le monde en connaît les positions, mais personne ne s’en sert. 

Maïa Mazaurette











Paraboles.net - 497, av Victor HUGO - 26000 VALENCE
Tél :
04 75 81 82 24 - Fax : 04 75 81 82 25 - Email : contact@paraboles.net