Dialogue avec les autres religions...

Sur quelles bases pouvont-nous, en tant que chrétiens, entamer un dialogue ouvert et constructif avec les autres religions.
Ce dossier, ouvert avec la collaboration d'Antoine Nouis, mérite d'être abordé avec sérieux et crédibilité, car il est devenu aujourd'hui plus incontournable que jamais !

Notre monde est devenu un village où les hommes de tous les continents se croisent, communiquent, échangent. Les civilisations, les histoires, les cultures se rencontrent. Ces rencontres se vivent parfois sous le signe de la violence. S'il arrive que les religions apaisent les conflits, il arrive aussi qu'elles les attisent.

Nous ne pouvons plus vivre comme si le monde était séparé en deux grandes catégories, les civilisés et les barbares, le christianisme et les autres religions. L'histoire nous a montré que parfois les chrétiens sont capables du pire et les païens du meilleur.

Même si nous oublions l'histoire et la géographie et que nous restons chez nous, dans nos villes et nos villages, nous côtoyons régulièrement des musulmans, des juifs, des adeptes du Nouvel Age, des hommes et des femmes attirés par des sectes ou des groupes qui leur proposent des expériences mystiques plus ou moins exotiques.

Aujourd'hui¸la rencontre des autres religions n'est plus une matière à option dans notre foi. A moins de nous retirer dans un cocon spirituel étanche, nous ne pouvons éviter le dialogue. Il est difficile car il nous conteste dans nos croyances et nos pratiques, mais nous faisons le pari qu'il est enrichissant, et qu'une foi adulte ne peut faire l'économie de la rencontre avec celui qui croit en un autre Dieu, ou qui a une autre façon de dire le Dieu en qui il croit…

Jésus n'a cessé d 'aller à la rencontre des hommes et des femmes de son époque. Il avait une attention particulière pour ceux qui n'étaient pas dans la bonne ligne religieuse. Il s'est compromis avec des pécheurs, des rejetés, des exclus en partageant leur table et parfois leur maison. Il est mort pour avoir contesté la religion dominante des bien-pensants.

Un jour, une femme grecque, d'origine syro-phénicienne, c'est-à-dire à la fois étrangère et païenne, est allée le trouver pour lui demander de guérir sa fille malade : Jésus lui dit : laisse d'abord les enfants se rassasier, car il n'est pas bien de prendre le pain des enfants et de le jeter au petits chiens. Oui, Seigneur, lui répondit-elle mais, les petits chiens sous la table, mangent les miettes des enfants.
Alors il lui dit : A cause de cette parole, va, le démon est sorti de ta fille (Marc 7/27-29). Dans un premier temps, Jésus refuse la demande de la femme car il pense que son ministère s'adresse prioritairement aux enfants d'Israël. Puis il se laisse bouleverser par l'humilité et la confiance de cette étrangère païenne et il accède à sa demande. Non seulement Jésus se laisse évangéliser par une étrangère, mais il affirme que c'est la foi de cette païenne qui a chassé le démon de sa propre fille.

Le message de l'amour et de la grâce que le Christ est venu apporter nous rappelle que tous les hommes, et particulièrement les étrangers et les marginaux, sont acceptés par Dieu tels qu'ils sont, y compris dans leur religion. Il peut même leur arriver d'être plus près de la vérité de l'Evangile que nous ne le sommes nous-mêmes.

D'après le livre "Un Catéchisme Protestant" et avec l'autorisation de l'auteur, Antoine Nouis, que nous remercions pour sa collaboration...

 

 



Date : 20-04-2006
Titre de l'article : Dialogue avec les autres religions
Nom ou Pseudo : Denise
Pays : France

Réaction : Ma question est la suivante : façe à tant de courants spirituels, tant de religions différentes, comment s'y retrouver, comment trouver le chemin qui me correspond ? D'éducation vaguement chrétienne, j'ai longtemps été attirée par le mouvement New Age. Aujourd'hui, je ne sais parfois plus vers quel Saint me tourner... Bien sûr, le christianisme reste un repère, mais un peu trop intellectuel à mon goût. Pouvez-vous me donner des pistes pour (re)trouver ma route ?

Merci !

--------------------------------------------------------------------------------
Date : 20-04-2006
Titre de l'article : Dialogue avec les autres religions
Nom ou Pseudo : Mimi
Pays : France

Réaction : Salut Denise !

Bonne question !
Le plus difficile lorsqu'on cherche à trouver LA route, LA vérité, c'est de s'y retrouver avec tous ce que le monde autour de nous dit... tant de choses sont dites, tant des "vérités" toutes plus différentes les unes des
autres... comment s'y retrouver ?

Je crois qu'aucun homme ne pourra te répondre ou plutôt aucune personne ne pourra te donner une certitude.
C'est pour cela que je te conseillerais de poser la question directement à Dieu... demande lui de te guider, de se révéler, de venir t'éclairer pour que tu y vois clair dans tout cela...

Quant au christianisme... personnellement je ne trouve pas cela intellectuel... disons que le christianisme est avant tout une personne : Jésus, qui a déclaré être le chemin, la vérité et la vie... la religion est
intellectuelle mais une rencontre avec Dieu au travers de Jésus n'a rien d'intellectuel  bien au contraire, pour une cartésienne comme moi, il a bouleversé mes conceptions. 

Enfin voilà, ce que je voulais te dire c'est de t'adresser directement à Dieu... et tu verras bien ce qui se passera.

--------------------------------------------------------------------------------
Date : 20-04-2006
Titre de l'article : Dialogue avec les autres religions
Nom ou Pseudo : Limonade
Pays : Suisse

Réaction : J'ai parcouru le Forum, et je trouve que c'est une bonne idée de permettre un lieu où l'on puisse dialoguer sur un sujet aussi sensibles que les différentes religions. Je pense qu'Internet, c'est un peu comme être dans sa voiture au mileu d'un embouteillage. On se sent protégé par la carrosserie, et il y a un part d'anonymat au mileu de la foule ! Dès fois, cela permet de pousser une bonne gueulante sans trop de risque 

Mais effectivement, garder la dimension du dialogue est préférable...

Alors ma question (qui n'est pas une gueulante...) est la suivante. Comment affirmer ses convictions, aussi justes soient-elles, sans blesser celles de l'autre, sans l'attaquer ou sous entendre qu'il a moins raison que moi ? Et si l'on est ouvert à tout, comment ne pas basculer dans une dérive"New-age"; un syncrétisme facile et sans ambition ?

Josianne

--------------------------------------------------------------------------------

Date : 21-04-2007
Titre de l'article : Dialogue avec les autres religions
Nom ou Pseudo : Annik
Pays : France
Email : annikgrand@hotmail.com
Réaction : Dialoguer voilà l'importance... Mais pour pouvoir dialoguer il
faut déjà être au clair avec sa propre foi... Oui dans la religion
chrétienne que je ne trouve pas qu'intellectuelle, il s'agit de la rencontre
d'une personne "Jésus de Nazareth"... Comment le rencontrer? Voilà peut être
la vraie question... Chacun de nous, en fonction de son histoire pourrait en
parler... Pour moi cela a commencé par mon éducation dans une famille pas
pratiquante mais qui m'a mise en relation avec l'Eglise... Dans cette Eglise
certaines personnes m'ont permises d'aller vers le Christ et d'éveiller en
moi une soif de Dieu toujours en recherche. Jésus n'avait peur d'aucune
rencontre, seule la foi de la personne rencontrée permettait un bout de
chemin ensemble... Lui était au clair avec la relation qu'il avait avec son
Père et le rencontrer permettait de voir le Père...
J'aime dans mes rencontres avec les autres qui ont un sens religieux les
écouter, leur demander ce qui les fait vivre, aimer, espérer... Leur foi
rejoint toujours un pan de ma foi et même quelquefois m'éveille à une
spiritualité qui affermit encore plus ma relation avec le Christ...
La rencontre de l'autre est pour moi rencontre de Dieu, d'un Dieu Autre qui
se dit aussi de cette façon là.

--------------------------------------------------------------------------------

Date : 14-10-2007
Titre de l'article : Dialogue avec les autres religions
Nom ou Pseudo : Lucie
Pays : France
Réaction : "Un jour, une femme grecque, d'origine syro-phénicienne,
c'est-à-dire à la fois étrangère et païenne, est allée le trouver pour lui
demander de guérir sa fille malade : Jésus lui dit : laisse d'abord les
enfants se rassasier, car il n'est pas bien de prendre le pain des enfants
et de le jeter au petits chiens. Oui, Seigneur, lui répondit-elle mais, les
petits chiens sous la table, mangent les miettes des enfants.
Alors il lui dit : A cause de cette parole, va, le démon est sorti de ta
fille (Marc 7/27-29). Dans un premier temps, Jésus refuse la demande de la
femme car il pense que son ministère s'adresse prioritairement aux enfants
d'Israël. Puis il se laisse bouleverser par l'humilité et la confiance de
cette étrangère païenne et il accède à sa demande. Non seulement Jésus se
laisse évangéliser par une étrangère, mais il affirme que c'est la foi de
cette païenne qui a chassé le démon de sa propre fille."

Je ne suis pas d'accord avec cette interprétation : je pense que Jésus
voulait seulement éprouver la foi de la Chananéenne, afin qu'elle soit un
exemple d'humilité pour les siècles à venir. Il voulait montrer que les
"païens" ont parfois plus de foi que les natifs de l'Eglise. Dieu ne met à
l'épreuve que ceux dont la foi est grande (Job par exemple) et ce n'est donc
pas en raison de son ministère qu'il a éprouvé la Chananéenne.

Je ne dis pas ça pour mettre la zizanie, simplement pour défendre la vérité
dans la parole de Dieu.

Que Dieu bénisse ce site!!!




 --------------------------------------------------------------------------------------------

Date: 24/05/2011
Titre: Dialogue avec les autres religions
Nom ou Pseudo: bara
Email: barilalain@hotmail.com
Pays: Canada
reaction: on peut discuter de religion mais aucune religion qu'elle qu'elle soit donne l'assurance de la vie éternelle avec Dieu
Jésus a dit je suis le chemin la vérité et la vie nul ne vient au Père que par moi
donc ce qu'il voulait nous dire c'est que Dieu par lui-même ne peut sauver quiconque il a tout remis dans les mains de Jésus
aucune autre personne n'est venu de Dieu pour parler aux hommes et retrouner à Dieu, son message ne devrait-il pas être plus crédible que tous les autres prophètes ou leaders de garndes religions
quand on fait la rencontre avec cette personne Jésus, un changement de coeur se produit immédiatement car Son Esprit s'intalle en nous et nous fait aimer Dieu non par les oeuvres mais par le coeur
il y a comme un voile qui s'enlève de notre esprit pour être sous un nouveau jour celui de l'assurance hors de tout doute qu'un jour nous«« ceux qui auront son Esprit en eux»» l'assurance de vivre éternellement dans sa présence et cela éternellement
aucun autre ne peut l'affirmer officiellement, sans faillir sur aucun point,
donc quelle religion les hommes devraient prendre pour appuie ?
aucune parce ne peut donner cette même assurance que Jésus nous donne par la Bible, qui devient une lettre vivante par Christ la lumière du monde








Paraboles.net - 497, av Victor HUGO - 26000 VALENCE
Tél :
04 75 81 82 24 - Fax : 04 75 81 82 25 - Email : contact@paraboles.net