Des mecs qui en ont !

Gainsbourg était-il un peu prophète sur les bords ? Ou bien était-ce la pub et les experts en communication de l'époque ? Toujours est-il qu'en pleine période de " crise de la masculinité ", et alors que cette crise devient audible jusque dans nos milieux ecclésiaux, une telle proclamation ne peut que nous interpeller ! Comment ne pas entendre résonner cet appel pressant de la part de Dieu, qui traverse l'ancien testament : " Je cherche un homme " ?

Dieu chercherait-il donc " des mecs qui en ont " ? J'en suis personnellement persuadé… Il suffit de contempler l'exemple de Moïse, véritable patriarche, homme d'intégrité et de courage, mais aussi ancien meurtrier reconverti sous le dur feu de l'exil et du désert. Et que dire de David, le futur roi d'Israël, jeune héros intrépide, prêt à affronter tous les dangers, grand séducteur et homme à femme notoire ; un " homme selon le cœur de Dieu "…
Et Jésus, charpentier de son état, dur à la tache, ne craignant ni le clergé ni les envahisseurs romains, dont il est dit que soumis à la pire torture et confronté au terrible supplice de la croix, il n'exprima aucune plainte, ne laissant aucun gémissement franchir le seuil de ses lèvres…

Dieu cherche donc des hommes (et des femmes) qui en ont… des tripes, du courage, de la foi, de l'ardeur ! Ne jouons pas sur les mots, le but n'est pas ici de faire l'éloge de Serge Gainsbourg, ou de qui que ce soit, mais bien de rebondir sur une belle exhortation, pas forcément issue de la " Sainte Bible ", j'en conviens, mais néanmoins péremptoire et nécessaire. Qu'avons-nous à présenter aujourd'hui à une société post-moderne, sur-médiatisée, gavée de (Top) modèles Hollywoodiens siliconés et nourris aux hormones ? Allons-nous fondre comme neige au soleil devant les nouveaux dieux du petit et du grand écran ? Vous me direz qu'il suffit de se voiler la face (l'écran) et d'ignorer tout ce vilain tapage…
Soit, mais que dire alors, quel témoignage crédible apporter à des personnes qui deviennent pour nous, de facto, de piteux idolâtre télévisuels, presque une tribu, voire même d'épouvantables païens ? Au secours, vivement le ciel ! Délivres-nous, Ô seigneur, de nos insupportables contemporains, et accueilles-nous bien vite sous les auspices de ta Grâce…

Et pourtant, Celui qui est l'initiateur et l'accomplissement de notre foi, Jésus-Christ, n'a pas méprisé ces moments savoureux de contact, de dialogue, de vécu, avec des hommes et des femmes "de son temps". Etaient-ils meilleurs parce qu'ils parlaient l'araméen ou le grec ? Avaient-ils reçus d'avance un certificat de sainteté parce qu'ils faisaient partie du casting biblique de l'époque ? J'en doute… Et quand aux apôtres, Pierre, Paul, Jacques et les autres, ils n'apparaissent pas non plus comme des icônes de vertus à priori !

Donc, alors que beaucoup se cherchent un appel X ou Y, mais surtout " quelque chose de pas trop salissant s'il vous plaît ", il apparaît que l'appel de Dieu demeure, plus saillant que jamais (car nous sommes pressés par l'amour du Christ, dit Paul), cet appel à la fois urgent et permanent à être présents aux côtés de nos multiples prochains, présents aux côtés de notre chère société, qui a besoin, tellement besoin de ce levain que nous sommes les seuls à pouvoir lui apporter… C'est bien là le pire malheur, que d'être détenteur du précieux levain de la Parole et de l'Esprit de Dieu, tout en étant peu disposés à prendre le risque de le mêler à la pâte !

Alors, que dire, et pourquoi critiquer tel ou tel chansonnier qui a osé " aller au charbon ", et "monter au créneau" pour poser les bonnes questions, et défier ainsi les pieux détenteurs des bonnes réponses ?

 

P.Gheysen











Paraboles.net - 497, av Victor HUGO - 26000 VALENCE
Tél :
04 75 81 82 24 - Fax : 04 75 81 82 25 - Email : contact@paraboles.net